Petite découverte du jour : My Hungry Valentine, le site d’une vraie parisienne londonienne. Le but est de vous faire découvrir les adresses les plus gourmandes à Londres mais surtout ce qui fait la différence, c’est un très chouette service, trouver pour vous l’endroit où vous irez manger, selon l’ambiance souhaitée, le nombre de personnes, dîner professionnel ou romantique, un jardin secret, un lieu atypique, épater belle-maman… My Hungry Valentine vous propose une liste sur mesure selon vos envies et vous n’aurez plus qu’à faire votre choix. Très très pratique et un joli gain de temps !

 

Allez vite faire un petit tour sur ce site qui regorge de bonnes adresses et c’est pour nous l’occasion de lancer notre nouvelle rubrique « Portrait » et de découvrir qui se cache derrière My Hungry Valentine.
portrait_myhungryvalentine

• Chocolat chaud ou thé ?
Thé pas franchement dans les règles de l’art British, plutôt vert sans lait ni sucre.

 

• Croissant ou scone ?
Croissant pour le petit dej, scone et clotted cream pour le tea time.

 

• Oeuf à la coque ou scrambled eggs ?
A la coque, avec des mouillettes et du beurre. Et surtout pochés pour le plaisir de les éventrer.

 

• Baguette ou crackers ?
Les pains au levain des chouettes boulangers Bread Ahead ou de la St John Bakery.

 

• Reblochon ou cheddar ?
Cheddar, Stilton et toute la clique. De chez Neal’s Yard c’est encore mieux. Je préfère cantonner le reblochon à la tartiflette. Mais si quelqu’un sait où trouver un vrai Brillat-Savarin, je suis preneuse !

 

• Steak frites ou fish and chips ?
Steak frites à L’Entrecôte les jours de blues.

 

• Les bords de Seine ou la Tamise ?
Flâner sur les bords de Seine, puis applaudir la boat race Oxford vs. Cambridge le long de la Tamise.

 

• Les Galeries Lafayette ou John Lewis ?
Moins je vais dans les grands magasins, mieux je me porte. A l’exception de la Grande Epicerie, c’est comme un immense magasin de jouets.

 

• Monoprix ou Marks & Spencer ?
Monop’ à Paris, les petites épiceries (moyenne-orientales sur Church Street, asiatiques à Chinatown ou encore indiennes à Brick Lane…) et farmers’ markets à Londres.

 

• Tour Eiffel ou Big Ben ?
Le Gherkin !

 

• Le métro ou les bus rouges ?
Les bus rouges, à l’étage au premier rang.

 

• Taxi ou black cab ?
Le black cab pour son « Hi love !» et son bon esprit.

 

• Champs Elysées ou Regent Street ?
Trafalgar Square aura du mal à lutter avec l’arrivée sur la place de la Concorde.

 

• Palais de Tokyo ou Tate Modern ?
La Tate Modern. L’expo Calder est totalement féérique et la vue sur la City imprenable. Mais la terrasse de Monsieur Bleu n’est pas mal non plus !

 

• Jardin du Luxembourg ou Hyde Park ?
Richmond ou Hampstead Heath. Le vrai dépaysement au bout de la ligne de métro, alors que la Parisienne aura toujours des scrupules à prendre le train (!) jusqu’à Fontainebleau.

 

• Carla et Nicolas ou Kate et William ?
Kate et William, sans hésitation. Le jour où Carla posera sur mon pass Navigo, on verra.

 

• Last but not least : être parisienne à Londres ou londonienne à Paris ?
Etre parisienne tout le temps, à Londres comme à Paris !

My Hungry Valentine
Eat your way through London
http://myhungryvalentine.com

La tendance du BAROMETRE pour MY HUNGRY VALENTINE : ON AIME !
barometre_illu02

Article par CHARLINE, PARISIENNE LONDONIENNE
Photo portrait ©Pierre Lucet-Penato